Atelier d'écriture et salon d'écrivains
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [LECTURE] La Panne; Friedrich Dürrenmatt/ Fiche de lecture de la gamine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gamine
Reine des bonbons.
avatar

Messages : 603
Graines de café : 624
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 22
Localisation : The Tardis.
Personnages RPG : Juliette Lipkin
Alexei Vronski

MessageSujet: [LECTURE] La Panne; Friedrich Dürrenmatt/ Fiche de lecture de la gamine.   Lun 26 Mar - 19:20

Je ne peux pas, techniquement, vous parlez de ce bouquin. Je ne l'ai pas commencé. Ma prof de Français nous a dit de le lire, alors je l'ai acheté, y'a trois jours, et trois jours qu'il traine près de mon lit, le petit livre de 124 pages et de police 14. On a tous connu ça, non? La flemme la plus totale de lire le plus petit des livres. Pas d'envie, pas d'inspiration, une soudaine impression d'avoir quelque chose de tellement plus important à faire dès qu'on s'y approche, que ce soit s'épiler les sourcils ou changer de profil facebook. Même livrophile depuis son plus jeune âge, dévorant en deux trois semaines Anna Karenine, on peut pas.

Alors voilà. Je vais me forcer. Je compte tenir ici une fiche de lecture de chaque partie que je lirais. Ça risque pas d'être folichon comme résultat, je sais pas ce que ça va donner. Mais au moins ça m'obligera à lire ce fichu bouquin.


AVANT D'OUVRIR LE LIVRE

C'est un livre de poche, y'a la peinture d'un gars avec une moustache comme couverture. Je lis la quatrième de couverture, la première phrase me fait un peu peur: trop philosophique, trop lyrique, au moindre coup de fatigue je vais plus rien comprendre. Pourtant ça s'arrange, ça parle d'une panne. D'une panne. Ah ben tiens, ça me rappelle vaguement le titre...

D'après ce que je comprends le héros s'appelle Alfredo Traps, et cet Alfredo a une panne. Il est hébergé par un vieil homme, ancien juge, qui passe ses soirées avec deux autres juristes pour refaire le monde sous forme de procés. Une petite note en bas définit le livre par 'chef-d’œuvre d'humour noir'.

Je sais pas trop quoi penser. J'ouvre le livre.

J'OUVRE LE LIVRE
Je comprends bêtement que l'auteur est allemand. Il y a aussi un second titre à La Panne: une histoire encore possible. Ça me plait.

PREMIÈRE PARTIE
début de la lecture du 26/03/12
Ça m'a intriguait dans les premières lignes mais maintenant ça m'a l'air plus clair. On dirait que Dürrenmatt écrit un essai sur... Sur trop de choses. Les écrivains, la littérature, la presse, la société, les pannes... Tout pleins de trucs qu'il fait tourner autour du sujet de l'écriture, de ce qu'il y a écrire et pourquoi. Des histoires encore possibles pour les écrivains. Cette première partie sonne comme une préface. En tout cas ça sonne bien.

Ouh, le paragraphe que je viens de lire c'est du freestyle, j'ai rien compris. J'ai du mal à me concentrer, y'a de la musique brésilienne à fond dans ma rue.

" C'est dans ce monde hanté seulement par la panne, dans un monde où il ne peut plus rien arriver sinon des pannes, que nous nous avançons désormais(...)"

Je crois que je comprends le paragraphe apocalypse.

FIN DE LA PREMIÈRE PARTIE


... forcément, elle faisait cinq pages, tout au plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iamanunicorntralala.tumblr.com/
Gamine
Reine des bonbons.
avatar

Messages : 603
Graines de café : 624
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 22
Localisation : The Tardis.
Personnages RPG : Juliette Lipkin
Alexei Vronski

MessageSujet: Re: [LECTURE] La Panne; Friedrich Dürrenmatt/ Fiche de lecture de la gamine.   Lun 26 Mar - 21:40

DEUXIÈME PARTIE
Je crois vraiment que le roman est en fait juste composé de deux parties. Mais ils se foutent du monde! C'était une préface, la première, une pré-face!

Je le feuillette, on dirait que y'a pas de chapitres non plus. C'est juste des mots en police 14 qui s'enchainent sur 120 pages. Je sais pas quand je dois m'arrêter de lire, alors on va la faire à la one again.

Le personnage est décrit comme l’antihéros par excellence mais même pas dans le sens drôle du terme. C'est un mec qui bosse dans le textile, il trompe sa femme, il préfère un de ses fils plutôt que les autres, il cherche juste à se taper une fille dans le village où il atterrit. Il est banal, inintéressant. On le décrit comme ni beau ni moche, ni jeune ni vieux. Il décide de rester dans le village une nuit avant de reprendre la route, en attendant que sa voiture soit réparée, et il se fait héberger par un vieux juriste à la retraite qui l'invite à participer à un jeu auquel il joue avec des amis retraités et anciens avocats et le reste, tous les soirs. Ils jouent à refaire des procès. Des procès historiques, des trucs sans solutions, des petits défis entre vieux, ça les éclate. Le mec pas cool va devoir faire l'accusé.

C'est étrangement bien écrit, malgré le peu d'intérêt qu'inspire le personnage et le début de l'intrigue, et j'ai bien envie que ça parte en vrille, à la Kafka, quelque chose comme un coup de tonnerre de grand n'importe quoi qui transforme ce mec banal, ce village de campagne banale et ces vieux juristes un peu fous en grand délire paranoïaque,;le mec devient vraiment accusé de quelque chose, il essaye d'échapper aux vieux...
... A la fin ça finirait en course poursuite à la James Bond. Mais y'a peu de chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iamanunicorntralala.tumblr.com/
Gamine
Reine des bonbons.
avatar

Messages : 603
Graines de café : 624
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 22
Localisation : The Tardis.
Personnages RPG : Juliette Lipkin
Alexei Vronski

MessageSujet: Re: [LECTURE] La Panne; Friedrich Dürrenmatt/ Fiche de lecture de la gamine.   Mer 11 Avr - 11:18

LA SUITE TANT ATTENDUE
Alors voilà, j'ai finis le bouquin. J'avoue que j'ai zappé quelques pages vers la fin parce que fallait que je le finisse pour le lendemain et il était tard.
Je saurais pas dire si il m'a plu. Il est original, c'est sûr, et le développement psychologique est bien fichu. Mais j'aime pas trop l'écriture... Techniquement l'intrigue n'est pas hyper prenante, ça parle juste d'un mec nul qui passe une soirée avec des vieux. Y'a de longues descriptions sur ce qu'ils mangent et sur le fait que le héros est heureux d'être là. Il n'y a aucune action. Aucun personnage n'est attachant. Mais malgré tout, j'aime bien l'idée du procès, etc. Mais c'est bien tout ce que j'ai aimé.

Je vais à présent parler de l'histoire en elle-même, si vous comptez lire ce livre, ne lisez pas la suite de ce post.

... Le procès commence donc. Parmi les vieux bonhommes, il y a un procureur, un juge, un avocat de la défense, un bourreau. Et bien sûr, il y a un accusé: Alfredo lui-même.
On a l'impression que ça va finir en charcuterie à chaque ligne. Alfredo parle tranquillement, il rigole, et annonce sur le ton de la conversation qu'il a eu son poste après la mort de son supérieur qu'il portait peu dans son estime. On apprends plus tard qu'il a couché avec la femme de ce mec. Les vieux trouvent l'histoire jouissive, ils commencent à lancer une accusation de meurtre sur l'accusé, qui trouve ça brillant et plein d'imagination. Oui, il est débile.
Le reste du roman, en gros, c'est Alfredo qui mange en disant qu'il est content et les vieux qui s’excitent dans leur coin. Je finis pas perdre patience: quand est-ce que les petits vieux vont zigouiller Alfredo?! Franchement ce personnage est tellement nul que je n'attends qu'une chose: sa mort. Et puis l'auteur veut qu'on pense ça, qu'on pense que les petits vieux déclarent la peine de mort et que le bourreau fasse son job.
Mais non.
FAIL.
Alfredo n'est toujours pas mort, je suis fatiguée, j'en ai marre.

La soirée se finit, tout le monde a bien mangé, Alfredo est toujours aussi content, ils sont tous bourrés,ils montent se coucher, Alfredo est effectivement accusé de peine de mort, ils lui laisse l'accusation sur son lit alors qu'il dort.
Puis le lendemain matin, ils entrent dans la chambre et là LE DRAME! Il s'est pendu.
Et...
Et ça finit là.
Bien.


Bon, j'avoue, je m'y attendais pas. Y'a surement un message vachement philosophique cachait derrière. Mais là j'ai la flemme de réflechir.
Quand je suis arrivé en cours de Français, le lendemain matin, la prof nous a annoncé qu'on aurait encore les vacances pour le lire.
Merci. FRANCHEMENT merci, quoi.

Prochaine lecture: Alcools d'Apollinaire, LA JE VAIS BIEN M'AMUSER même si je pige rien à la poésie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iamanunicorntralala.tumblr.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [LECTURE] La Panne; Friedrich Dürrenmatt/ Fiche de lecture de la gamine.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[LECTURE] La Panne; Friedrich Dürrenmatt/ Fiche de lecture de la gamine.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment faire une fiche de lecture
» Friedrich Dürrenmatt (Suisse)
» [Zenatti, Valérie] Quand j'étais soldate
» [Fiche lecture] l'existentialisme est un humanisme
» [Résolu] Problème lecture sous CorePlayer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Café de la Gare :: Cappuccino - VOS ARTICLES :: Articles-
Sauter vers: