Atelier d'écriture et salon d'écrivains
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Commenter la nouvelle #0 de Matt

Aller en bas 
AuteurMessage
Matt
VOUS ETES TOUS FOUS.
avatar

Messages : 1916
Graines de café : 2000
Date d'inscription : 04/03/2012
Localisation : Dans ma panière.
Personnages RPG : Johan Rhodès
Meg

MessageSujet: Commenter la nouvelle #0 de Matt   Jeu 17 Jan - 14:56

Je le répète, je ne sais pas si je suis au bon endroit, mais me voilà !
Je ne ais pas si ce que j'ai écrit est un nouvelle en fait, donc... Il y a peut-être une suite. Donc j'ai besoin, urgemment, de tous vos avis et tous vos conseils. Histoire de partir du bon pied.
C'est un peu long comme premier poste mais sans ça, il n'y a pas une bonne "idée", "vision" du texte.
Je vous conseil de commenter au rythme de la lecture, avec la page web du texte et celle du commentaire à côté pour être plus méthodique si jamais vous souhaitez aider !

_________________
Non adepte des critiques freudiennes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandra Koizumi
Lapin dessinateur citron de la forêt enchantée yaoi
avatar

Messages : 336
Graines de café : 335
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 22
Localisation : Quelque part entre l'univers et le cosmos
Personnages RPG : Armaïde Avéline Rose-Amande Adolisca d'Adonide

MessageSujet: Re: Commenter la nouvelle #0 de Matt   Dim 20 Jan - 11:14

Alors...mon essai de vrai commentaire !

J'aime le fait que ça commence en plein dans l'action, même si ça veut dire qu'au début j'ai dû relire le paragraphe pour comprendre. Mais aborder l'histoire par la place vide sur le canapé, c'est confusant au début mais ça prend tout son sens après. Et je me suis demandé quelle était la relation entre la narratrice et Cléa, et ce n'est que quand David est apparu dans l'histoire que j'ai compris.
Sinon je me suis posé la question pourquoi est-ce qu'elle quitte cette place ? Plutôt que de rester pour "se battre" contre sa rivale?
Et j'ai été attirée dès la troisième phrase, par les couleurs. (En fait je suis en train de m'imaginer un tableau avec la fête en couleur, la narratrice en noir et blanc avec comme seules touches de couleur la boisson et le rose du pantalon...Bref)

Je trouve que la phrase "J'ai déserté la place à la gauche de David, et Cléa s'est accrochée à son bras." a un beau rythme. Comme le jeu de la place à gauche, et la place à droite. Ce qui me fait penser à une sorte de hiérarchie, comme à la cour d'un roi entre la reine et la favorite.

"comme un cadavre qui retrouve la capacité de se mouvoir après être resté mille ans dans sa tombe" cette phrase me gêne vraiment. Elle est aseez incongrue dans l'univers de ton récit en fait. En décalage. Et tu décris les tenues comme improbables, celles des filles comme celle de Cléa, sauf qu'après, dans la description de ses habits, je n'ai pas l'impression d'y retrouver ce qualificatif "d'improbable". Enfantine, oui, mais pas improbable. Après, j'aime beaucoup la description, on y ressent vraiment la haine et le dégoût de la narratrice... la phrase "j'ai envie de l'attraper par les couettes pour lui passer la tête la première dehors" m'a fait rire.

Je trouve qu'il y a un défaut dans la phrase sur la haine et l'alcool. Un problème de rythme peut-être. Elle sonne faux, et il faudrait pas beaucoup pour qu'elle devienne belle, mais je trouve qu'elle est mal formulée.

La description de la fille bourrée est vraiment poignante. On se sent désolé pour elle, et pour le regard des autres qu'elle devra affronter...et "la fille débourrée qui a trop bu de désespoir" on dirait que ce sont les paroles d'une chanson...

Sinon je me suis demandé pourquoi Marcia apparaît dans le récit. A part pour le rôle de la bonne copine qui écoute l'autre... je trouve que ce serait un personnage intéressant à développer, parce que là je suis restée un peu sur ma faim. Et j'aime le passage sur les talons, même si au début je ne comprenais pas trop pourquoi c'était là.

C'est étrange qu'il y ait si peu de dialogue entre les deux filles alors que l'une a passé la soirée à ruminer sa haine contre l'autre. Mais c'est apaisant d'une certaine façon.
La phrase "J'ai filé dans sa chambre, en espérant qu'elle soit longue et qu'elle se récure bien", il y a vraiment un problème. Parce qu'au début j'ai cur que tu parlais de la chambre, et c'est après que j'ai compris qu'il s'agissait de Cléa.

Le dernier paragraphe fait vraiment mal au coeur, surtout la dernière partie. A part "Je bouillonnais, la pression n’était pas retombée", qui me gêne un peu, mais j'ai du mal à trouver pourquoi... Mais sinon, ça m'a atteint en plein coeur.






_________________
Nous naissons tous fous, quelques uns le deumeurent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt
VOUS ETES TOUS FOUS.
avatar

Messages : 1916
Graines de café : 2000
Date d'inscription : 04/03/2012
Localisation : Dans ma panière.
Personnages RPG : Johan Rhodès
Meg

MessageSujet: Re: Commenter la nouvelle #0 de Matt   Dim 20 Jan - 11:53

Alooors, je suis contente que les couleurs t'aient évoquées quelque chose, c'est ce que j'ai tenté de faire. De même pour la hiérarchie gauche/droite. Donc ça me rassure pas mal !

Le cadavre donne maintenant : "Je fini par me lever avec difficulté, engourdie, les membres rigides, je me dirige vers le buffet. "

Je n'ai pas encore réussi à arranger la phrase haine/alcool... J'attends peut-être d'autres avis, je ne sais pas.

Je suis contente que Marcia t'intrigue, elle va être importante !

Après, pour la phrase à problème, cela donne maintenant : "J'ai filé dans sa chambre. J’espérais que Cléa soit longue et qu'elle se récure bien. "
Et la dernière phrase étrange, est peut-être arrangée avec ça : "
Je bouillonnais, la pression ne retombait pas. "


J'espère que ça ira mieux, que c'est plus fluide.
Merci pour ton avis ! C'est rare que j'écrive quelque chose de cette ampleur donc c'est important pour moi !

_________________
Non adepte des critiques freudiennes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dahenae
MEMBRE }
avatar

Messages : 44
Graines de café : 52
Date d'inscription : 30/12/2012

MessageSujet: Re: Commenter la nouvelle #0 de Matt   Dim 20 Jan - 18:35

D'abord, contrairement à Alexandra, je n'ai pas fait attention au rythme. Je n'ai vraiment pas l'oeil pour ce genre de choses.

Je t'ai demandé si ce que tu racontais dans ce texte t'étais vraiment arrivé parce que c'est ce que j'ai ressenti. Tu as la narration de quelqu'un qui a vraiment vécu la chose. Seulement, ce détail est à la fois une qualité et un défaut. Cela permet certes une meilleure contextualisation, et le lecteur rentre très facilement dans la narration. On croirait lire un journal intime.
Ça, c'était pour le côté qualités. Mais dans ce texte, j'ai trouvé que cela constituait aussi un défaut ; le texte a l'air tellement réel que j'ai du mal à trouver ce qu'il y a de beau dedans. Je veux dire que je n'arrive pas, en le lisant à me dire que je lis de la littérature. En somme, ce texte a davantage interpellé ma sensibilité psychologique que ma sensibilité littéraire. Mais sans doute est-ce parce que ma première lecture a été faussée lorsque je me suis dit que tu racontais quelque chose de réel.

Je pense que tu peux tout à fait conserver cet aspect réaliste. Ca à l'avantage d'être parfaitement accessible car, si ton personnage est élevé au rang de personne, le lecteur s'y reflète obligatoirement, et aura plus d'empathie pour cette personne que pour n'importe quel personnage, n'importe quel être de fiction.
Seulement (et j'insiste sur le fait que ma vision a été doublement faussée ; d'une part parce que j'ai cru que ce que tu écrivais était vrai, d'autre part parce que je n'ai aucun talent à repérer les rythmes dans la littérature), je crois que tu pourrais donner une beauté plus "flagrante" à ton texte, quelque chose qui ferait directement comprendre que ce texte n'est pas qu'une page de journal intime. Car, ça n'engage que moi, mais au delà du premier paragraphe de la nouvelle, je n'ai trouvé aucun style, aucun esthétisme (mais, je le répète, j'étais trompé par un malentendu donc je raconte sûrement des conneries).

Tu as mille occasions d'augmenter la portée de ton texte de manière plus visible. Par exemple, ta descriptions des personnages, à la seconde lecture, est très intéressante, et je pense que tu pourrais t'y attarder un peu plus longuement. Par ailleurs, une chose qui m'a frappé quand j'ai lu ton texte, c'est un usage assez répété de comparaisons et de métaphores avec le mot "comme". Là encore, la comparaison est un excellent moyen de superposer (par exemple) la réalité de la scène au regard du personnage. Et j'ai souvent trouvé que dans ces comparaisons, l'écart entre ces deux était trop petit, et donc qu'ils étaient parfois inutiles.

Voila. Bon, n'oublie pas que ce n'est que mon avis, l'avis d'un lecteur parmi plein d'autres, et donc qu'il n'a aucune valeur en soi. Sans compter que j'ai mal lu. Voila!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.homoncule.deviantart.com/
Matt
VOUS ETES TOUS FOUS.
avatar

Messages : 1916
Graines de café : 2000
Date d'inscription : 04/03/2012
Localisation : Dans ma panière.
Personnages RPG : Johan Rhodès
Meg

MessageSujet: Re: Commenter la nouvelle #0 de Matt   Dim 20 Jan - 18:48

Oui, il faut que je me soigne pour le "comme".
Ca vient d'un duel, où je devais imiter le style d'une autre personne, et que j'avais remarqué qu'elle disait toujours, tout le temps "comme", et en imitant, j'ai fini par adopter.
Je vais tenter de me reprendre pour me soigner sans pour autant casser le rythme (s'il y en a)

Après, je suis plutôt contente, justement que tu n'es pas lu de la littérature mais quelque chose de vrai. C'est ce que je veux faire voir, passer. Donc d'un côté, je suis assez contente que tu me dises ça.
Puis le fait que tu aies fait l'erreur est très valorisant pour mon texte. J'espère que d'autres lecteurs auront ces yeux là et que tu réussiras à conserver l'aspect "réel" du texte.
Après, je n'écris rien de réel justement, mais cette illusion est quelque chose que je recherche lorsque je lis. Donc j'aime la donner.
Et je vois que c'est réussi.
Et le fait de justement, "sublimer" le texte casserait cet aspect, ce que je ne veux surtout pas.

Et pour les descriptions en elles mêmes, c'est pareil, une affaire de goût pour moi. Je suis traumatisée par les descriptions, je trouve ça rarement beau. J'ai vraiment besoin de l'impression de fluidité et pas d'ajout au texte. Or, dès que j'essaie de faire une jolie description, c'est vite moche et planplan comme je déteste, alors j'évite d'en faire trop. Peut-être que si je m'améliore là dessus ça pourra donner quelque chose de plus complet !

_________________
Non adepte des critiques freudiennes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice
Bonjour, je suis le gentil ventre infini!
avatar

Messages : 981
Graines de café : 1077
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 23
Localisation : Dans le terrier.
Personnages RPG : Isabella Lisbeth Rosaline de la Fontaine.

MessageSujet: Re: Commenter la nouvelle #0 de Matt   Lun 21 Jan - 0:30

Je commente ton texte à des heures improbables! Je suis comme ça, moi!

Tout d'abord, j'ai lu les commentaires, et je suis désolée pour le "comme". XD je n'avais pas remarqué dans ton texte, mais je suis sincèrement désolée de te l'avoir filé, parce que c'est un truc dont j'essaie de me débarrasser avec beaucoup de difficultés!

Et tant qu'on reste dans le trivial, j'ai pas l'impression que t'aies édité ton texte avec les modifications dont Lexan t'a parlé! donc peut-être que t'as juste édité le document word, j'en sais rien XD

Sinon, pour le texte en lui-même. C'est ton style et ton sujet habituel, mais j'ai eu l'impression qu'il manquait quelque chose, je ne sais pas comment dire... D'ordinaire, tu écris avec tes phrases simples et réalistes et pas très littéraires, et au milieu il y a une ou deux perles qui font toute la beauté du truc - enfin on en avait parlé y a longtemps, mais souvent tes textes sont comme une sorte d'écrin "réaliste" un peu sale dans lesquels est cachée de la poésie, de la beauté (enfin pour moi hein!)
Dans ce texte c'était surtout l'aspect réaliste qui prédominait j'ai trouvé. Il y avait beaucoup de phrases jolies, ou intelligentes, ou drôles, mais... Je sais pas, j'avais l'impression qu'il manquait quelque chose, comme une étincelle? Peut-être une étincelle d'intérêt, mais ça ça vient peut-être du fait que ça n'est pas fini, et souvent quand c'est plus long l'intérêt met plus longtemps à venir. C'est peut-être aussi que j'ai pas du tout accroché à l'histoire, mais ça, c'est mes goûts personnels quoi XD je veux dire, j'aime l'idée de la fille alcoolique désespérée, mais après le triangle amoureux, j'sais pas, ça me botte pas. D'autant qu'au début je pensais que Cléa était son ex donc du coup j'étais déçue quand j'ai appris que le problème était avec David!
Donc dans l'ensemble je ne t'aide pas beaucoup en te disant que j'aime bien le texte, mais sans plus. Pour garder mon intérêt me faudrait un retournement de situation ou quelque chose comme ça - mais te connaissant je sais pas trop XD (enfin d'ordinaire tu te concentres pas trop sur l'histoire, enfin, tu le dis toi-même)
Après, la partie sur les talons hauts a énervé la féministe en moi, mais c'est juste le personnage qui parle donc voilà XD ça sert à rien de le mentionner mais je tenais à le dire donc voilà!
après j'ai beaucoup aimé marcia (rita mitsouko?) et comme lexan, j'aimerais la voir plus! je marche dans l'optique d'une suite là, naturellement, donc sa minuscule incursion dans l'histoire ne me semble pas bizarre. J'aime la description que tu fais des gens, de leurs tenues un peu ridicules, ou décalées, tout ça.
En fait, j'aime surtout le début-moitié, surtout le passage où elle se planque dans la salle de bain. Je le trouve assez joliment écrit. C'est la fin qui m'a plu le moins, avec David - oui tu l'auras compris la storyline avec David c'est VRAIMENT pas le truc qui me botte le plus, après ça m'intéresserait que ça développe le personnage de Cléa quoi \o/
et mon dieu ce commentaire est hyper bordélique. je vais aller dormir je pense.
désolée de ne pouvoir t'aider plus ;_;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cafedelagare.forumgratuit.org
Matt
VOUS ETES TOUS FOUS.
avatar

Messages : 1916
Graines de café : 2000
Date d'inscription : 04/03/2012
Localisation : Dans ma panière.
Personnages RPG : Johan Rhodès
Meg

MessageSujet: Re: Commenter la nouvelle #0 de Matt   Lun 21 Jan - 0:44

Alors, oui, c'est du beau bordel.

Après, oui, la suite complique un peu les choses, il faut pas t'inquiéter.

Et Marcia... C'est compliqué, c'est inspiré d'un rêve donc j'ai pris le nom de la fille de mon rêve qui existe.

Après, pour les phrases je ne sais pas, et les étincelles, je ne sais pas non plus.

Tout va finir par s'expliquer, il faut pas t'en faire.

Même si tu vas continuer à criser sur David, c'est le but aussi un peu.

Et j'ai volontairement pas édité le texte du forum pour voir si vous releviez les mêmes problèmes que Lexan par exemple.


Du coup, je poste la suite !

_________________
Non adepte des critiques freudiennes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
spacypulp
MEMBRE }
avatar

Messages : 149
Graines de café : 153
Date d'inscription : 24/03/2013
Age : 42

MessageSujet: Re: Commenter la nouvelle #0 de Matt   Lun 25 Mar - 23:19

on se retrouve en enfer


Dernière édition par spacypulp le Mar 25 Fév - 22:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt
VOUS ETES TOUS FOUS.
avatar

Messages : 1916
Graines de café : 2000
Date d'inscription : 04/03/2012
Localisation : Dans ma panière.
Personnages RPG : Johan Rhodès
Meg

MessageSujet: Re: Commenter la nouvelle #0 de Matt   Mar 26 Mar - 7:07

Oui, ça pour les fautes, j'ai beau faire attention, comme ici, c'est toujours... Catastrophique. Mais je m'améliore ! (lentement mais sûrement)

On m'a beaucoup dit qu'elle était banale et subjective, mais d'un côté je n'ai pas cherché à l'éviter. C'est sûr que ce n'est pas ce que je voulais, mais une grosse partie de ce que je lis, ont cette forme de caricature, de banal etc
Je suis contente que le rythme te plaise !

J'ai arrêté de la publier (pour l'instant c'est le début qui est posté) parce que, j'en ai refait autre chose. Et je la laisse parce que le début est le moins mauvais et avec le moins de fautes.

Donc, je pense, "republier" ce qu'elle est devenue entre temps. J'y songe. Mais du coup, cette partie là reste ici pour le moment.

Mais c'est vrai que ce que j'en refait ne se poste pas comme original ou quoi. Après, je suis contente que malgré ça, tu ai aimé le lire.

(oui, puis en te répondant, je fais un point explicatif pour tout le monde !)

_________________
Non adepte des critiques freudiennes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vertigo
MEMBRE }
avatar

Messages : 13
Graines de café : 20
Date d'inscription : 25/03/2013
Localisation : Il parait que c'est la plus belle ville du monde...

MessageSujet: Re: Commenter la nouvelle #0 de Matt   Ven 29 Mar - 20:21

Bon... En lisant les commentaires des autres, je me suis aperçue que je ne sais pas du tout comment commenter proprement un texte! Je suis nulle pour repérer les rythmes de récits, tout ça...

Ce qui est sûr, c'est que le côté réaliste que tu veux donner à ton texte est tout à fait retransmis. Une fois que je l'ai commencé, je ne suis plus parvenue à le lâcher! Mais c'est peut-être aussi à cause du côté réaliste, justement, de par le fait que ta nouvelle me fait étrangement penser à l'histoire d'une de mes meilleures amies (jusqu'au nom du garçon et à l'utilisation des "cases", qui est tout à fait elle) alors peut-être que ça a faussé mon jugement.
J'aime beaucoup la description que tu fais de chaque personnages au début et je trouve ça un peu dommage que cette fantaisie que tu leur donne à travers leur look ne persiste pas tout le long du récit, je pense que ça donne un petit charme supplémentaire au tout. Alors oui, l'histoire est "banale" mais elle reflète bien la vraie vie, qui n'est pas toujours... comme dans un roman?

Voilà... Je ne sais pas si ça va te sembler véritablement pertinent ou bien si ça va t'aider, je me rends compte que vraiment, je ne suis pas très bonne en commentaires mais j'ai essayé! ^^
(parce que je n'aime pas être une "lectrice silencieuse", aussi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt
VOUS ETES TOUS FOUS.
avatar

Messages : 1916
Graines de café : 2000
Date d'inscription : 04/03/2012
Localisation : Dans ma panière.
Personnages RPG : Johan Rhodès
Meg

MessageSujet: Re: Commenter la nouvelle #0 de Matt   Mer 3 Avr - 19:53

je trouve que tu t'en tires pas mal pour quelqu'un qui ne sais pas commenté !

en tout cas merci pour le commentaire, et c'est vrai que j'aurai pu réutiliser le style, j'y penserai !

_________________
Non adepte des critiques freudiennes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commenter la nouvelle #0 de Matt   

Revenir en haut Aller en bas
 
Commenter la nouvelle #0 de Matt
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouvelle position amoureuse
» Deluxe Aggression 24
» Nouvelle Mixery
» Nouvelle Barbie ...Black Canary
» ZOOM sur une toute nouvelle Marque: VALBRAY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Café de la Gare :: Ceylan - VOS ÉCRITS :: Nouvelles :: Espace commentaire-
Sauter vers: