Atelier d'écriture et salon d'écrivains
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Critique de "Hommage au Vivre"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dahenae
MEMBRE }
avatar

Messages : 44
Graines de café : 52
Date d'inscription : 30/12/2012

MessageSujet: Critique de "Hommage au Vivre"   Dim 30 Déc - 22:38

Balancez donc, je suis critique-proof 8)

Voici ma petite démarche analytique, s'il y a des curieux;

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.homoncule.deviantart.com/
Matt
VOUS ETES TOUS FOUS.
avatar

Messages : 1916
Graines de café : 2000
Date d'inscription : 04/03/2012
Localisation : Dans ma panière.
Personnages RPG : Johan Rhodès
Meg

MessageSujet: Re: Critique de "Hommage au Vivre"   Sam 5 Jan - 12:07

Après avoir lu ton explication (j'aurai dû faire mon commentaire avant, mais tant pis) il aurait été, en effet, interessant d'exploiter la mer, qui change, qui a des vagues. Ca irait bien avec le poème, mais la sensation n'est pas.
Le poème et le rythme sont en effet simple mais trop simple pour ça.
Je n'avais pas remarqué les rimes qui se répondent.

Pour ma part les statues me font pensé à la légende des femmes qui attendent leur maris marins, peut-etre mort, emporté par les vagues.
Pour moi c'est dans cette image que résidait le texte, je voyais mal la beauté de la mer, c'est pour celà que la dernière strophe ne me plaisait pas, mais justement. Je voyais son manque de teneur, son humeur changeante, agressive. Le fléau de mort qu'elle est, car le début signait clairement ça pour moi.

La deuxième strophe était peut-être le marin, allant jusqu'à ce qu'elle l'emporte. Dans la joie et la bonne humeur. Puis dans la fièvre, cette folie de vivre. Vivre, oui, pas juste... "être en vie", c'est pour celà, que justement j'aime beaucoup le "vivre" et non la "vie". Je trouve que c'est presque dommage de le justifier. Car j'y vois "exister" vs "être là".

J'aime moins la dernière (oui, je sais, je suis chiante). Mais à la limite ce qui me gène c'est la première phrase, elle casse trop avec le reste, sans s'imbriquer dans les autres.
Il faudrait une image plus forte, plus violente. Face à la mer, dans l’existence justement. Alors que je trouve les autres images "griffes sur mon dos", je sais plus quoi avec les peaux. Enfin, quelque chose de justement avide, vivant.
Pas les cheveux sur la nuque au milieu d'une prairie.

Vala pour moi !

_________________
Non adepte des critiques freudiennes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Critique de "Hommage au Vivre"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Comte-Sponville, André] Le goût de vivre et 100 autres propos
» Sept Jours A Vivre
» [Calmel, Mireille] La reine de Lumière - Tome 1: Elora
» Vivre à Bussy-Saint-Georges
» [Livre] Manuel de savoir vivre à l'usage des rustres et des malpolis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Café de la Gare :: Ceylan - VOS ÉCRITS :: Poésies :: Espace commentaire-
Sauter vers: